Le Projet FAWE

Lors de notre mission exploratoire et de notre passage dans la ville de Mahajanga, la 3ème plus grande ville du pays, située à 500 km au Nord Ouest de Tana, la capitale, nous avons fait la connaissance d’Emilienne, une prof de Faculté, mais également Présidente pour un certain projet FAWE à Mahajanga.

  • Emilienne nous fait part des difficultés qu’elle rencontre financièrement suite à l’abandon du bailleur de fonds que le projet comptait jusque là et qui n’était autre que le Comité UNICEF Madagascar !
  • Après 4 ans d’existence, le projet était menacé par une fermeture à la rentrée 2013/2014 faute de financement !
  • Je lui demande alors de m’expliquer en quoi consiste ce projet et là,  l’espace d’une seconde, je croyais rêver !!! A peine eut-elle terminé sa première phrase explicative qu’à ce moment-là mon cœur y adhérait déjà !

Lorsque j’ai mentionné un peu plus haut « une rencontre fortuite » c’est parce que, dans notre itinéraire initial de notre mission exploratoire et de la liste des gens à rencontrer sur place, Emilienne était la SEULE personne qui n’était pas prévue au programme !

Introduction du projet FAWE, Forum for African Women Educationalists

L’Association FAWE Mahajanga est fonctionnelle depuis 1998 et a été enregistrée officiellement auprès de la Région BOENY le 26 Août 2008. Elle est en activité avec les filles depuis sa création avec FAWE Madagascar. L’Association FAWE Mahajanga est composée de 32 personnes comprenant une équipe multidisciplinaire qui sont des enseignants à l’Université, à l’école primaire et secondaire malgaches, des médecins, des juristes, des mères au foyer. A signaler que l’Association travaille en genre, de part le fait qu’il y ait 2 hommes éducateurs.

La grande précarité, surtout des filles, leur marginalisation, leur faible participation à la vie sociale, l’insuffisance de leur protection  les rendent vulnérables. D’où l’intervention de FAWE S/A Mahajanga auprès de ces filles afin d’améliorer leurs conditions de vie et de mieux les aider à évoluer vers une certaine autonomie.

Pour la réalisation du projet, un plaidoyer a été fait auprès des différents acteurs de développement tels que les directeurs des établissements scolaires pour la scoarisation des filles, la Région BOENY, le District Mahajanga I, la Commune Urbaine de Mahajanga, les associations féminines, les organismes locaux… Tous sont également partenaires du projet.

Madagascar a placé le secteur de l’éducation au cœur des priorités de sa politique de développement. Le Ministère de l’éducation Nationale (MEN) s’est fixé comme objectif principal l’accès de tous les enfants malgaches à une éducation fondamentale de qualité, conformément aux objectifs de l’Education Pour Tous (EPT), et a engagé une réforme majeure de l’éducation fondamentale vers la langue française.
Depuis 1996, et plus encore depuis 2002, le pays a réalisé  des avancées spectaculaires en matière de scolarisation. Cependant, des disparités persistent, tantôt au détriment des filles, tantôt au détriment des garçons, quand on désagrège les chiffres par région –liées aux spécificités économiques, géographiques et culturelles. Il y a des régions où le poids de la pauvreté, l’enclavement et les coutumes pèsent lourdement sur l’éducation des enfants, surtout chez les filles

La langue française a été démotivée, d’où l’intervention de FAWE dans l’éducation des filles pour la promotion de la langue française à Madagascar.

L’objectif global du projet d’Education des filles pour le développement est de promouvoir l’éducation et l’autonomisation des filles, notamment au niveau d’éducation post-primaire.

Le projet contribuera à augmenter le % des femmes et des jeunes filles leaders au niveau de la région.

Les objectifs spécifiques du projet sont :

  • Contribuer à l’augmentation du nombre des filles dans l’enseignement post-primaire et secondaire par le biais du centre d’accueil FAWE qui reçoit et encadre les filles issues de familles défavorisées ou issues de zones reculées;
  • Contribuer à la réussite de la mise en œuvre de la réforme éducative, en sensibilisant les familles quant à l’importance de l’éducation des filles ;
  • Contribuer à la réussite de la promotion de la langue française, pour le développement de l’éducation des filles à Madagascar.

Rôle de NADIEZHDA Asbl dans le projet FAWE Mahajanga

NADIEZHDA Asbl est officiellement le nouveau bailleur de fonds et le nouveau partenaire au niveau de la gestion du projet.

L’objectif principal de l’Association Nadiezhda est d’accompagner les filles du Centre FAWE tout au long de leurs études post-primaires et secondaires jusqu’à obtention du baccalauréat.

L’accord de financement et de partenariat pour les 4 prochaines années à été signé le 08 octobre 2013 avec l’ONG FAWE Mahajanga / Madagascar lors d’une cérémonie d’inauguration du Centre FAWE, entièrement réhabilité par l’Association NADIEZHDA Asbl.